Feeds:
Posts
Comments

Archive for the ‘Performance’ Category

Power Is Everywhere songs on texts by Foucault by Kurt Rohde

Left Coast Chamber Ensemble Presents Francophilia
Tuesday, May 30 2017, 7:30-9:30pm | 50 Oak St
Hayes Valley, San Francisco

[…]
Complementing its foray into the French sound, Left Coast is proud to present the world premiere of Power Is Everywhere songs on texts by Foucault by celebrated American composer Kurt Rohde. “I find the writings and lectures of the groundbreaking thinker Michel Foucault to be direct, anything but simple, and yet always so clear,” said Rohde. “This new work is an assemblage of various writings and lectures, all in English. The singer is the observer, actor, and deliverer of the message; she is not there to simply sing the text – she is there to instigate the way the music unfolds.” Rohde’s piece is influenced by a confluence of operatic works, song cycles and theater. “It is not supposed to be any of those all the time. It is OK if it seems like it is from time to time,” the composer explains. “The power of how we think a voice is supposed to be used in song was a big part of how I wrote this piece – trying to be direct and clear, but not simple.”

This concert is repeated on Thursday, June 1 at the Berkeley Piano Club.

Read Full Post »

Victoria Wasylak, Our Modern Dystopia: Schooltree shake up the rock opera with ‘Heterotopia’, Vanyaland: Music and Beyond, March 29, 2017

Somewhere over time, in between spoken lore and salty Facebook statuses, the rock opera was the en vogue way to recount epic stories. While the trend might have seen its peak of popularity around The Who’s eccentric Tommy, the opus still weasels its way into certain music scenes when some maestro builds enough ambition. For Lainey Schooltree, singer and keyboardist in art-rock outfit Schooltree, the desire to pen a rock opera has been ruminating inside her since she was 13. It just took some prompting from fans to get her rolling — and a Live Arts Boston grant from The Boston Foundation didn’t hurt, either.

[…]

Four years later, Schooltree debut their second album and rock opera Heterotopia this Friday (March 31) at Oberon in Harvard Square. Honing in on the metaphysical journey of main character Suzi, Heterotopia shares some common themes with the rock operas that inspired Schooltree when she was a teenager.

[…]

In the process of writing and recording Heterotopia, lots of high school psychology and literature lessons resurfaced as Schooltree discovered the unique challenges that come with writing a rock opera instead of a “normal” album. When crafting Heterotopia, Schooltree delved into Tolkien, Dante, Plato, and Jung to do research for the plot of the story, while the opera’s title is borrowed from philosophy Michel Foucault’s considerations of utopia and dystopia. Considering the opera’s vast influences, Schooltree describes the Heterotopia as a metaphysical fantasy with romantic and 20th century classical influences.

Read Full Post »

Letzlove, portrait(s) Foucault
Adaptation de Pierre Maillet
d’après Vingt ans et après / Letzlove l’anagramme d’une rencontre de Thierry Voeltzel
mise en scène Pierre Maillet

Du mar. 28/02/17 au sam. 04/03/17
Rouen
Du mar. 25/04/17 au jeu. 27/04/17
Brest

Critiques

Présentation

Eté 1975. Un jeune homme fait du stop sur l’autoroute en direction de Caen. Le conducteur qui s’arrête a un look inhabituel : un homme chauve, avec des lunettes cerclées d’acier, un polo ras du cou et une curiosité constante pour son jeune passager. Ils échangent leurs coordonnées avant de se dire au revoir… Trois ans plus tard paraîtra un livre d’entretiens entre cet inconnu de vingt ans, Thierry Voeltzel, et ce célèbre philosophe, Michel Foucault, qui avait alors tenu à garder l’anonymat. Au cours de la conversation qui se noue entre eux, sont abordées les mutations existentielles de la jeunesse dans son rapport avec la sexualité, les drogues, la famille, le travail, la religion, la musique, les lectures… et la révolution. Quarante ans après, l’intérêt de ce document réside autant dans les expériences vécues de Thierry que dans le portrait en creux de son interviewer.

Le passage au théâtre de ces entretiens rendra donc palpable, physique et vivante l’impression directe provoquée à leur lecture. Mettre en avant la rencontre, et surtout le jeune homme. En faire le portrait avec une chaise, un projecteur diapos et deux micros. Utiliser les outils de tout conférencier, professeur, ou rencontre publique quelconque (du moins en 1975) pour mettre l’intime en lumière avec la même franchise et la même décontraction que son interlocuteur il y a quarante ans. Nous serons deux, comme dans le livre. En lumière le jeune Thierry, qui sera un garçon d’aujourd’hui et surtout du même âge. Quant à moi je me chargerai des questions. L’idée de cette forme, très autonome et très simple permettrait au spectacle de circuler le plus possible : à l’université, dans les librairies, bibliothèques, divers lieux culturels et sociaux, en appartements, mais aussi bien sûr au théâtre, dans les décors des spectacles qui joueraient au même moment, pourquoi pas… La circulation presque interventionniste de cette parole intime et libertaire me paraît juste, excitante, et permet de poser simplement par le biais d’une attention particulière à la jeunesse et au dialogue inter générationnel, la question de la liberté et de l’engagement.

Letzlove – portrait(s) Foucault, d’après « Vingt ans et après », de Michel Foucault et Thierry Voeltzel (éd. Verticales, 2013). Adaptation et mise en scène Pierre Maillet. Le Monfort Théâtre, 106, rue Brancion, Paris 15e. Tél. : 01-56-08-33-88. Du mardi au samedi à 20 h 30, jusqu’au 21 janvier. Durée : 1 h 20. Puis à Rouen du 28 février au 4 mars, et à Brest du 25 au 27 avril.

Read Full Post »


 
With thanks to Synthetic Zero for this link

Read Full Post »

What are you rebelling against, Johnny ?

initié par le collectif F71 et le Centre Pénitentiaire de Fresnes – SPIP 94.

Cette présentation est l’aboutissement d’ateliers menés par le collectif F71 avec un groupe de détenus du Centre Pénitentiaire de Fresnes et des élèves de théâtre du Conservatoire Municipal – Gabriel Fauré. Sur scène, ils évoquent ensemble la naissance du Rock’n’roll aux
Etats-Unis, dans le climat ségrégationniste des années 50.

Après une date en détention et une au Conservatoire du 5e arrondissement de Paris, la dernière restitution publique aura lieu :

le mercredi 15 juin 2016 à 19h à La Maison des Métallos dans le cadre de “Fin de Chantier”

94 rue Jean-Pierre Timbaud – Paris – 11e arr.

L’entrée est libre mais la réservation est conseillée, merci donc de nous informer de votre présence par retour de mail ou par téléphone au 06 22 13 06 82 ou directement auprès de la Maison des Métallos les après midi au 01 47 00 25 20 ou par mail à reservation@maisondesmetallos.org

What are you rebelling against, Johnny ?
Texte : Stéphanie Farison et Lucie Nicolas
Intervenants : Stéphanie Farison, Jane Joyet, Siegfried Mandacé et Lucie Nicolas.
Régie Générale : Frank Condat

Production : Le collectif F71 – La concordance des temps, avec le soutien de la Permanence Artistique et Culturelle de la Région Ile-de-France et la DRAC Île de France dans le cadre du dispositif “Culture et Justice” – Le Centre Pénitentiaire de Fresnes – Le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation du Val-de-Marne (SPIP 94) et son coordinateur culturel (Romain Dutter) – Le CMA 5 de Paris, Hacène Larbi – directeur et le BEAPA ainsi que la Maison des Métallos, Etablissement culturel de la Ville de Paris.

Read Full Post »

du corpsc’est ici

Le corps utopique, variation pour 2 comédiennes

Petite forme théâtrale à partir de la conférence radiophonique de Michel Foucault, Le corps utopique.

Le samedi 19 mars 2016, de 19h à 21h, dans le cadre d’un café-philo Le corps entre être et avoir”
et en lien avec le projet de la compagnie Nacera Belaza, au Collectif 12 à Mantes-la-Jolie (78).

Pour en savoir plus, visitez cette page ou cette page

Du 18 au 23 avril 2016, dans le cadre du Festival Aux Alentours, festival organisé par Thomas Matalou du Collectif ADM, en partenariat avec l’Etoile du Nord. Aux Alentours met l’accent durant une semaine sur les formes itinérantes créées par les artistes à la suite d’actions artistiques et qui rencontrent des publics nouveaux.
Pour en savoir plus, visitez cette page ou cette page
What are you rebelling against, Johnny?

Cette saison, nous mettons en place un nouveau projet adressé aux étudiants du Conservatoire Municipal
du 5° arrondissement de Paris ainsi qu’à un groupe de détenus du Centre Pénitentiaire de Fresnes.
Sur scène, ils évoqueront ensemble les racines du rock’n’roll et ses héros oubliés sous la forme d’un théâtre épique.
Comment et pourquoi le rock est-il né dans les années 50 en Amérique ? Est-ce une musique noire ou blanche ?
Une révolte adolescente ou une manne commerciale ?

Vendredi 18 mars 2016 à 19h, présentation du travail avec la classe d’art dramatique, CMA Gabriel Fauré, (75).
Dès le 5 avril prochain, Lucie Nicolas et Stéphanie Farison ainsi que Jane Joyet, scénographe,
Siegfried Mandacé, musicien, et Frank Condat, régisseur, dirigeront les ateliers en détention.
En juin 2016, tous les participants seront réunis pour des présentations publiques à l’intérieur et à l’extérieur des murs.

Vendredi 3 juin 2016, présentation au Centre Pénitentiaire de Fresnes (94)
Samedi 4 juin 2016, présentation au CMA Gabriel Fauré (75)
Mercredi 15 juin 2016, dans le cadre de Fin de chantiers, présentation à la Maison des Métallos (75)

Pour en savoir plus, visitez cette page ou cette page
Petite Annonce

Pour vos décors, vous êtes à la recherche d’un stock à partager dans l’Oise? Contactez-nous pour plus d’information.
Contact

Mélanie Autier, 06 22 13 06 82, production.collectiff71@gmail.com

Rejoignez-nous sur notre page facebook, ici

www.collectiff71.com

Read Full Post »

A Weekend of Schizo-Culture

Further info

The closing Schizo-Culture Weekend will activate many of the subjects touched on by SPACE’s current exhibition: Schizo-Culture: Cracks In The Street.

12–14 Dec 2014

SPACE, 129–131 Mare Street, Hackney, E8 3RH

Free entry

Discussions ranging across themes such as anti-psychiatry, philosophy and disciplinary rationalities (and their intersection with artistic practice today) will be programmed alongside performances, screenings and more impromptu interventions. Musical performances from Saturday afternoon will re-visit the bristling energy of 70′s Schizo-anarchy and its legacies and will run into the late evening.

Entry to the weekend is free and open to all,

There will be a bar open throughout.

The event includes contributions from activists, artists, philosophers, filmmakers and musicians including (amongst others) : Sylvere Lotringer, Susan Stenger, Kodwo Eshun (The Otolith Group), Colin Gordon,Vivienne Dick, Patrick Staff, Plastique Fantastique (David Burrows & Simon O’Sullivan and collaborators), 0rphan Drift (Maggie Roberts & Lendl Barcelos) Ciaran Smyth (Vagabond Reviews), Anna Hickey Moody, Hester Reeve, Sidsel Meineche Hansen,  Anne Tallentire, Josephine Wikstrøm, Mischa Twitchin and Empty Cages Collective with additional surprise guests and contributors: further details to be announced.

Schedule:

Friday 12 Dec
3pm: Talk and discussion with Sidsel Meineche Hansen and Josephine Wikstrøm
6pm: Film screening and talk with Imogen Stidworthy on her practice and the work of Fernand Deligny

Saturday 13 Dec
1pm until late: A day-long series of discussions, performances, interventions, workshops, screenings ranging from anti-psychiatry and philosophy to prisons and music, and featuring amongst many others Sylvere Lotringer, Susan Stenger, Colin Gordon, Kodwo Eshun, Vivienne Dick, Plastique Fantastique, 0rphan Drift (Maggie Roberts & Lendl Barcelos), Hester Reeve, Mischa Twitchin, Ciaran Smyth (Vagabond Reviews), Anna Hickey Moody and Empty Cages Collective. The gallery will remain open late into the evening.

Sunday 14 Dec
12pm-6pm: An afternoon of projections, informal drop-in and schizo-screenings including work by Sylvere Lotringer, Vivienne Dick and material from the Semiotext(e) archive.

Weekend curated by Katherine Waugh & David Morris

Supported by the the Arts Council England and the Institut Francais London.
Additional support from Broadstone Studios, Dublin

Read Full Post »

Older Posts »

%d bloggers like this: