Feeds:
Posts
Comments

Colloque International
« Foucault et les religions »

IRCM – UNIL Lausanne
Avec le soutien de l’Association pour le Centre Michel Foucault.

22, 23, 24 octobre 2014

PDF of flyer and program

La pensée de Michel Foucault est faite de nombreux excursus vers des domaines inédits comme la spiritualité antique, l’histoire du christianisme primitif, l’ascétisme chrétien, les mouvements de contre-conduites, le pouvoir pastoral et plus généralement le rapport entre politique et religion dans la modernité.

L’intérêt qu’il porta tout au long de son parcours à ces questionnements doit nous obliger, trente ans après sa mort, à ouvrir ces dossiers pour essayer d’en comprendre la place dans sa réflexion mais aussi les conceptualisations et les problématisations nouvelles que son travail permet lorsque l’on aborde aujourd’hui la question religieuse.

Quelle est la place actuelle de Foucault dans les champs et les domaines des sciences et de l’histoire des religions ? Ses théories et ses méthodes permettent-elles de renouveler les cadres conceptuels qui président généralement à de telles réflexions ? Voici quelques unes des questions qui seront abordées par les intervenants qui confronteront des approches variées et les enjeux propres à chacune de leurs disciplines.

Comité d’organisation : Jean-François Bert, Nicolas Meylan, Christian Grosse, Silvia Mancini, Philippe Chevallier, Julien Cavagnis

 

f-17-sept-14

Dates à venir

Samedi 20 septembre vers 15h, dans le cadre d’Un Monument aux Vivants, organisé par le Collectif 12,
première lecture de Mon petit corps utopique, Mantes-la-Jolie (78)

Pour en savoir plus, visitez cette page ou cette page

Les 23 et 25 octobre à 19h et le 24 octobre à 20h30, La Prison,
Théâtre de la Grange de Dorigny – Université de Lausanne (CH)

Pour en savoir plus, visitez cette page ou cette page

Lundi 3 novembre , Le corps utopique, variation pour 2 comédiennes,
Maison d’Arrêt de Fleury-Mérogis (91)

Pour en savoir plus, visitez cette page

 

Mon petit corps utopique

Après Notre corps utopique, et librement inspiré du même texte de Foucault,
le collectif F71 prépare un spectacle pour tous à partir de 6 ans, Mon petit corps utopique
Création prévue le 23 mars 2015 au Collectif 12, dans le cadre du festival Les Francos

Du 6 au 17 octobre 2014, résidence de création au Collectif 12, Mantes-la-Jolie (78)

Pour en savoir plus, visitez cette page et cette page

Contact

Mélanie Autier, 06 22 13 06 82, production.collectiff71@gmail.com
Christelle Kongolo, 06 15 87 39 64, diffusion.collectiff71@gmail.com
Rejoignez-nous sur notre page facebook, ici

www.collectiff71.com

 

Ferry, M.D., Richards, C.
Biopedagogy digitalized: ‘educational’ relations among participants on an online weight loss surgery forum
(2014) Critical Public Health. Article in Press.

Abstract
Foucault uses the term ‘biopower’ to describe the totalizing effects of regulation of life through the manipulation of political messages, such as those in the obesity debate. This paper attempts to uncover ways in which these flows are made manifest among members of a public online weight loss surgery (WLS) discussion forum. Drawing from Foucauldian scholarship, we spent two-and-a-half years conducting a critical discourse analysis of over 2000 conversational threads on one US-based public discussion forum devoted to providing a support community to those who were considering WLS. Our intent is to analyze how ‘truths’ about the surgery are constructed among and between the community participants at different stages of the surgery to identify how they engage with ideologies associated with contemporary obesity and healthism.

Author Keywords
biopedagogy; biopower; obesity; public pedagogy; weight loss surgery

DOI: 10.1080/09581596.2014.940849

Parchev, O.
The body-power relationship and immanent philosophy: A question of life and death
(2014) European Legacy, 19 (4), pp. 456-470.

Abstract
According to Foucault, the human body is the targeted object of modern power systems. In his genealogical studies, Foucault describes the manner in which these power systems leave an imprint on the body and utilize knowledge of the body as an indirect means of exercising subtle forms of control. In recent years, several researchers have claimed that the status of the body, subsumed as it is by modern power networks, has become a means for conducting a unique political critique in which the human being is viewed as an agent of oppression and freedom. This article takes a fresh look at Foucaults notions of life and death that underpin the critical understanding the body-power relationship. While this approach recognizes the completeness of subjective structuring processes, it also enables the formulation of new insights regarding the status of the modern individual as the subject of separate and independent modes of speech and action.

DOI: 10.1080/10848770.2014.919191

psychopathology-at-schoolValerie Harwood and Julie Allan. Psychopathology at school: Theorizing mental disorders in education, Routledge (2014)

Further info

Description
Psychopathology at School provides a timely response to concerns about the rising numbers of children whose behaviour is recognised and understood as a medicalised condition, rather than simply as poor behaviour caused by other factors. It is the first scholarly analysis of psychopathology which draws on the philosophers Foucault, Deleuze, Guattari and Arendt to examine the processes whereby children’s behaviour is pathologised. The heightened attention to mental disorders is contrasted with education practices in the early and mid-to-late twentieth century, and the emergence of a new conceptualization of childhood is explored.

Taking education as a central component to the contemporary experience of growing up, the book charts the ways in which mental disorders have become commonplace in childhood and youth, from birth through to college and university, but also offers examples of where professionals have refused to pathologise children’s behaviour. The book examines the extent of the influence of psychopathology on the lives of children and young people, as well as the practices that infiltrate education and the possibilities for alternative educational responses that negate the diagnosis of mental disorder. Psychopathology at School is a must read for anyone concerned about the growing influence of psychopathology in education and will be of particular interest to educated readers and to scholars, students and professionals in education, psychiatry, psychology, child studies, youth studies, nursing, social work and sociology.

The limit experience blog has posted a collection of what they consider to be bad cover photos of books on Foucault. You may wish to differ or add your own examples!

chevallierPhilippe Chevallier, Michel Foucault. Le pouvoir et la bataille, Presses Universitaires de France, 2014

Further info

L’ouvrage
Le pouvoir n’est pas ce dont certains se saisissent un beau matin, pour ensuite le perdre ou le céder au gré des événements. À la lisière de nos vies, le pouvoir s’exerce et se risque sans cesse. Telle fut la grande leçon de Michel Foucault, marquant la fin des rêves – ceux de la révolution, de la transgression, de la prophétie – et le retour du sérieux en philosophie.
Le pouvoir réserve bien des surprises à celui qui se risque à en faire l’analyse. À la fois fort et faible, sûr de sa fin et équivoque, tenace mais réversible, le pouvoir semble perpétuellement menacé par autre chose que l’opposition réfléchie à son exercice. Comment rendre compte de ce paradoxe du pouvoir sans s’interroger sur son lieu d’émergence, ou – si l’on veut conjurer les chimères de l’origine – sur sa limite ? Quel est cet autre du pouvoir, qui à la fois le sous-tend et le met en péril, et hante l’écriture du philosophe ? Cet autre, nous l’appellerons : la bataille. C’est de cette région obscure autour du pouvoir, peu explicitée par Foucault et pourtant présente dans son œuvre, que nous tenterons d’approcher.

Table des matières

1. La question du pouvoir comme vigilance première du philosophe
1.1. L’éclipse du pouvoir dans le « dernier » Foucault : évaluation critique
1.2. L’ontologie critique de nous-mêmes
1.2.1. Le présent
1.2.2. L’ontologie
1.2.3. La critique
1.3. Le pouvoir sans dehors

2. Le pouvoir ou la bataille ?
2.1. Un indice : l’étude historique des formes judiciaires de la vérité
2.2. Un changement d’hypothèse
2.2.1. Il faut défendre la société (1976)
2.2.2. « Le sujet et le pouvoir » (1982)
2.3. Comment lire un événement ?
2.3.1. L’écriture de l’histoire : enjeu et méthode
2.3.2. L’événement entre régularité et irrégularité
2.3.3. L’archive de l’infamie

3. De deux manières de dire la vérité
3.1. La vérité politique de l’histoire
3.2. La vérité des batailles
3.3. De la patience entendue comme une certaine forme de l’urgence

Épilogue : On a raison de se soulever

A propos de l’auteur
Philippe Chevallier est docteur en philosophie. Il est notamment l’auteur de Michel Foucault et le christianisme (ENS éditions, 2011) et a dirigé avec Antoine de Baecque le Dictionnaire de la pensée du cinéma (Puf, 2012). Il travaille à la Bibliothèque nationale de France.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 4,993 other followers

%d bloggers like this: